Soie ? Qu'est-ce qui va!

Irazabalbeitia, Inaki

kimikaria eta zientzia-dibulgatzailea

Elhuyar Fundazioa

« Bon foulard ! Il vous reste très élégant. De soie non ? » t'entre un nouvel ami. « Tu le payerais cher ! » tu l’appelles : « Ne le pense pas ! » Pendant que vous souriez pour votre golfe, parce que vous savez que la « soie » du mouchoir n'est pas faite par des vers, mais par une machine.

La production mondiale de fibres naturelles est encore supérieure à celle de fibres chimiques, avec respectivement 56% et 44%, selon les données de 1994. Cependant, la production de fibres chimiques peut dépasser la plus naturelle si, avant le temps, nous répondons aux opinions des experts. Par exemple, la production de coton, la principale fibre du point de vue productif, n'a pas augmenté au cours des dix dernières années.

Et c'est que, en plus d'offrir des caractéristiques que les fibres chimiques ne peuvent pas offrir les naturels, ils sont bon marché et ne cessent de dépendre de la fertilité. D’autre part, l’utilisation de fibres chimiques a également influencé la mode et, par exemple, le slogan «la ride est élégante» a fait une grande faveur à la production de fibres de polyamide, car il permet de fabriquer des produits plus ridés. C'est pourquoi, grâce aux fibres chimiques, les créateurs de mode disposent de matières premières suffisantes pour satisfaire leurs préférences esthétiques (toucher, texture, chute, etc.). peuvent s'adapter comme vous le souhaitez.

Nous parlons constamment de fibres chimiques et n'avons pas encore expliqué ce qu'elles sont. Il est clair que ce sont les fibres naturelles, obtenues de la nature uniquement par transformation mécanique, comme par exemple le fil: coton, soie, jute, etc. Les fibres chimiques peuvent être artificielles ou synthétiques. Les fibres artificielles sont obtenues par la transformation de fibres naturelles par des agents chimiques, comme le rayon, qui est obtenu par le traitement de la cellulose.

Les fibres synthétiques sont des matériaux polymères, composés au sens large de synthèse chimique. On utilise des processus de polymérisation dans lesquels les petites molécules monomères se lient pour obtenir de grandes molécules, polymères, avec différentes propriétés physiques et chimiques.

Membres individuels

Si nous comparons les fibres chimiques avec les fibres naturelles, les similitudes sont visibles rapidement. En outre, toutes les fibres naturelles ont leur composant chimique, une fibre chimique aux caractéristiques similaires. Dans l'utilisation de fibres, au moins, cette affinité est évidente: on remplace la laine par des fibres acryliques, la soie par des polyamides ou des polyesters, le coton par des polyesters et le composant de jute est polypropylène.

De même, l'affinité ne concerne pas seulement les caractéristiques, mais il existe d'autres relations, généralement économiques, entre fibres naturelles et chimiques. Supposons que les tailleurs ont étendu la mode des vêtements tricotés et que la laine est faible. Cela entraînera une augmentation soutenue de la production de fibres acryliques.

D'autre part, les experts ne considèrent pas que de nouvelles familles de fibres chimiques sont créées et ne considèrent pas que la production d'acryliques, de polyamides, de polyesters et d'autres familles de fibres connues en plus du polypropylène est considérablement augmentée. Ces quatre types de fibres, en plus d'offrir un large spectre de caractéristiques, peuvent surmonter leurs carences par des processus de copolymérisation (par polymérisation simultanée de deux ou plusieurs types de monomères), mélange de polymères ou traitement thermique et mécanique.

Filtres à cigarettes

Lorsque nous donnons une sucette à la cigarette, le filtre à acétate de cellulose “nettoiera” la fumée qui atteint les poumons, car il utilise du fil de ce composé cellulosique pour effectuer les filtres à cigarettes. Ne pensez pas que c'est une question d'une fois, puisque la production de fil d'acétate de cellulose est le cinquième de toutes les fibres cellulosiques.

Les fibres synthétiques sont des matériaux polymères, composés au sens large de synthèse chimique. Vous avez une robe de lin et de rayonne.

Les fibres de cellulose sont obtenues par le traitement chimique de la cellulose grâce à un procédé appelé «altéré», qui donne lieu au tissu connu sous le nom de «rayonne». Dans un processus conflictuel une masse de bois de pin est traitée d'abord avec de l'hydroxyde de sodium. Ensuite, on ajoute du sulfure de carbone et on laisse macérer la masse en formant un xanthate de cellulose. La solution de cellulose xantato est une solution conflictuelle qui est diluée “humide”. La dissolution se fait passer par les trous de la machine à filer et la fibre est obtenue par la coagulation d'une solution diluée de cellulose acide sulfurique. Le processus est très polluant et l'industrie travaille à le rendre plus écologique.

La production de ces fibres a diminué au cours des quinze à seize dernières années, la production se situant en 1994 à seulement deux tiers de celle de 1980. De plus, si la production n'a pas diminué, elle est due à la forme informelle d'habillement qui s'est propagée ces dernières années. Les tissus cellulosiques sont confortables et doux.

Plus de diversité

Parmi les fibres chimiques, citons les polyesters. D'une part, sa diversité permet la fabrication de fibres en polyester avec des caractéristiques physiques et mécaniques très différentes. Par exemple, on peut imiter des caractéristiques de fibres différentes comme la soie et le coton. Cette diversité, pour sa part, affecte la production, la production de polyesters étant 55% de la production de fibres chimiques en 1994. De plus, entre 1980 et 1994, la production de polyesters a doublé.

Le principal des polyesters est le poly (éthylène téréphtalate) (PET), qui est récemment proposé comme substitut du PVC dans des bouteilles et des contenants de contenu. La production de PET était distribuée en 1994 à 73% de fibres, 15% de contenants, 7% de films et 5% des autres. Le PET est synthétisé par la réaction de l'acide téréphtallique et de l'éthylène glycol.

Une des caractéristiques les plus importantes des fibres de polyester est que leur composant amorphe est plus orienté que dans d'autres fibres, ce qui se traduit par un certain nombre d'avantages et de inconvénients. Parmi les avantages se distingue la légère tendance à rider et parmi les inconvénients la nécessité de hautes températures de teinture.

Les fibres de polyester sont en cours de recherche et de développement. Ces derniers temps, un grand effort est fait pour obtenir des polyesters biodégradables. Logiquement, ces polyesters biodégradables auraient des applications textiles très spéciales. Les biopolyesters actuels sont obtenus par fermentation, de sorte que leur production et leur utilisation sont limitées. Cependant, le développement de plantes génétiquement conçues peut ouvrir de nouvelles fenêtres sur le marché des biopolyesters.

Le rayon utilisé pour la réalisation de la chemise de la photo est obtenu par un processus appelé “modifié”.

Les polyesters ont fait un long chemin pour obtenir des fibres comme la soie. La première génération apparut dans les années 1960 et imitait son éclat. Les fibres de deuxième génération, développées dans les années 70, étaient beaucoup mieux que les précédentes, avec un aspect adéquat, doux et volumineux. Ces deux dernières caractéristiques étaient obtenues en mélangeant des filaments de différentes contractions dans la fibre.

La troisième génération de produits similaires à la soie est apparue en 1988. Ces produits utilisent également des filaments de différentes contractions, mais les filaments ont des traitements superficiels pour obtenir des structures poreuses ou des sections non circulaires (voir figure). Cependant, la réalisation de ces produits est un processus complexe, dans lequel il faut faire attention à toutes les étapes: polymérisation, filature, étirement, mélange de fibres, tricotage, teinture et finition. Ainsi, après tous ces processus, vous obtenez des produits de haute qualité.

En définitive, les polyesters sont utilisés pour fabriquer des tissus de presque n'importe quelle nature, étant la clé pour concevoir un processus approprié. Par exemple, pour obtenir des tissus avec une chute adéquate, des particules organiques ou inorganiques sont ajoutés à la fibre.

Polyamide ou nylon, dire comme vous voulez

Les fibres de polyamide ou, si vous êtes plus le nôtre, le nylon constituent le deuxième grand groupe de fibres chimiques, bien que dans la dernière décennie ils aient perdu du poids relatif dû à l'avancement des polyesters. Cependant, sa production a augmenté d'un quart entre 1980 et 1994 et devrait continuer à croître.

Les polyamides ont été synthétisés dans les années 1930 et ont été des pionniers des fibres synthétiques. Ils sont faciles à synthétiser et leurs matières premières sont économiques. Nylon a révolutionné l'industrie textile et de la mode, ouvrant l'ère de vêtements moins chers et variés.

Il existe deux types principaux de nylon: nylon 6 et nylon 66. Bien que ces deux nylon soient interchangeables dans presque toutes les applications, la production de Nylon 6 est supérieure à celle de nylon 66, surtout dans les applications textiles, où elle est trois fois plus grande. Les raisons qui se cachent sont : que le caprolactama soit moins cher et moins cher, que la technologie soit plus accessible, que la consommation énergétique soit moindre, etc. Dans le cas du Nylon 6 le monomère est le kaprolactama et dans le Nylon 66 l'acide adypique et l'hexaméthyldiamine.

Le mal qui suppose de ne pas le donner

Les polyesters sont utilisés pour fabriquer des tissus de presque n'importe quelle nature, étant la clé pour concevoir un processus approprié.

Les fibres acryliques que nos mères ou grands-mères pointillaient ou doloçaient à la maison avaient la matière première quotidienne. En fait, la “laine” de la trikitixa était souvent des fibres acryliques spéciales, appelées “high bulk”. Pensez que l'importance du point de maison était que 40% de la production de certaines usines de production était en fibre «high bulk».

Aujourd'hui, le fait d'être si répandu l'habitude de la trikitixa à la maison a causé des dommages à la production de fibres acryliques, qui est stabilisée au cours des dix dernières années. En conséquence, les fibres acryliques ont perdu du poids dans le monde des fibres chimiques.

Les fibres acryliques sont synthétisées par la polymérisation de l'acrylonitrile et d'autres monomères. Le deuxième composant a un poids d'environ 8% et est généralement l'un des suivants: méthacrylate de méthyle, acrylate d'éthyle ou acétates de vinyle. Les commonomères sont assez interchangeables et on peut obtenir des fibres de caractéristiques similaires dans les deux cas. Par exemple, au cours des 15 dernières années, un producteur européen a modifié trois fois sa composition en fonction de son prix de marché.

Le polypropylène n'est pas mode

Si vous regardez l'étiquette de vos vêtements, vous trouverez du polyester, du polyamide, du coton ou de la soie écrite, mais vous ne trouverez jamais de polypropylène, car les fibres de polypropylène ne sont pas un objet des coutures.

Dans le cas de la haute, la production de fibres de polypropylène se développe ces dernières années, plus que dans toute autre fibre chimique. Il est à la mode, mais pas à la mode. Par exemple, les experts en textile rejettent le mot “testil” dans le cas du polypropylène, puisque derrière cet adjectif on entend habituellement “tissus pour vêtements”.

En outre, la fibre de polypropylène a une grande utilisation industrielle. Les tissus techniques en polypropylène se trouvent partout, comme les revêtements ou les réseaux de revêtements de sol. Cependant, les experts n'excluent pas que le polypropylène puisse être utilisé dans la confection de vêtements. En attendant, si vous devez faire face à la mode du polypropylène, vous devrez vous habiller de plongée ou de surfeur dans le monde. Pourquoi ? Les fibres de polypropylène sont très hydrophobes, c'est-à-dire qu'elles n'absorbent pas facilement l'eau et ne cessent de se filtrer. Par conséquent, seulement dans les cas où il est destiné à éviter le contact avec l'eau, le polypropylène est utilisé pour la confection de vêtements.

On le savait que les tissus chimiques nous entourent. Cependant, si l'on regarde l'étiquette de cette chemise en coton lisse et que l'on voit qu'elle dit "poli(eztakit zer)", on dirait qu'elle ne nous entoure pas et qu'on nous mange. Cependant, ce n'est pas une question d'angoisse, surtout compte tenu de la façon dont ces nouveaux pantalons vous touchent.

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.