Une protéine liée à la migraine affecte uniquement les femelles sur la souris

Etxebeste Aduriz, Egoitz

Elhuyar Zientzia

migrainarekin-lotutako-proteina-batek-emeei-soilik
Ed. Branche / CC-BY-SA

Une protéine liée à la migraine nuit les femelles, mais pas les mâles, selon une étude menée à l'Université du Texas. Cela peut aider à comprendre pourquoi les femmes souffrent trois fois plus de migraines que les hommes. L'étude a été publiée dans le Journal of Neuroscience.

Depuis environ 30 ans, l'influence de la protéine CGRP sur la migraine est connue. Mais la quasi-totalité des études qui ont été faites jusqu'à présent ont été faites avec des animaux mâles, et c'est la première fois que l'on observe que l'influence de cette protéine varie en fonction du sexe. En outre, cette étude a confirmé que cette protéine produit des douleurs dans les méninges (tissus qui couvrent et protègent le cerveau).

On ne sait pas où agit la protéine CGRP. La protéine CGRP est formée à la fois dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et dans le périphérique (tout le reste, y compris les méninges), mais ne peut pas passer d'un côté à l'autre parce qu'il est trop grand. Les chercheurs ont mis les souris en méninges la protéine CGRP et ont vu que les femelles produisent des maux de tête et non pas les mâles. Ainsi, bien que les femmes reconnaissent que la cause de l'augmentation de la migraine est plus complexe, ils ont conclu qu'être plus sensibles à la protéine CGRP peut être liée.

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.