Les personnes qui font de l'exercice présentent moins de mortalité par rapport au covid-19

Etxebeste Aduriz, Egoitz

Elhuyar Zientzia

ariketa-fisikoa-egiten-duten-pertsonek-hilkortasun
Ed. MabelAmber/Pixabay

Un groupe de cardiologues de l'hôpital clinique de San Carlos (Madrid) a conclu que la mortalité par exercice des patients hospitalisés au COVID-19 est huit fois inférieure à celle de ceux qui mènent une vie sédentaire. Les résultats de la recherche publiée dans le magazine Infectious Diseases and Therapy.

La recherche a été menée auprès de 520 patients âgés de 18 à 70 ans qui sont entrés dans la première vague. Ces patients ont été divisés en deux groupes: ceux qui faisaient la vie sédentaire (57%) et ceux qui exerçaient au moins deux fois par semaine et 30 minutes à la fois (43%). Le résultat a été net, avec un risque de mortalité de 1,8% pour les pratiquants d'exercice, contre 13,8% pour les sédentaires.

De plus, on constate que ceux qui ont des habitudes sédentaires sont plus ceux qui pratiquent l'exercice physique qui présentent une insuffisance respiratoire (53% et 36%) et une insuffisance rénale (14% et 6%). La réponse inflammatoire a également augmenté dans les réponses sédentaires et a prolongé les séjours hospitaliers.

Après l'analyse statistique des facteurs de risque, on confirme que l'âge et le tabac sont des facteurs importants pour la mortalité (comme en témoignent tant d'autres recherches), mais on souligne que le sédentarisme est un autre facteur important indépendant.

Jarrai iezaguzu

Zu idazle

Zientzia aldizkaria

azken alea
Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.