L'industrie du jeu vidéo, pionnière dans les interfaces

Leturia Azkarate, Igor

Informatikaria eta ikertzailea

Elhuyar Hizkuntza eta Teknologia

Sur les interfaces avec des appareils numériques comme l'ordinateur il n'y a guère eu de changements depuis de nombreuses années : nous utilisons des écrans et des haut-parleurs pour recevoir la sortie, et nous continuons à utiliser surtout le clavier et la souris pour lui donner la saisie. Cependant, le monde du jeu vidéo a connu une révolution ces derniers temps: La manette Wii, la caméra Kinect… Et il est possible que ces nouveaux types d'interfaces sortent aussi aux ordinateurs classiques.
L'industrie du jeu vidéo, pionnière dans les interfaces
01/06/2011 Leturia Azkarate, Igor Informatique et chercheur
(Photo: Microsoft)

Pratiquement depuis la création des ordinateurs (du moins depuis qu'ils ont commencé à entrer dans les entreprises et les maisons), le clavier était la principale interface entre ces machines et les gens. Plus tard, au début des années 90, ou lorsque les ordinateurs et leurs systèmes d'exploitation ont commencé à se remplir de graphiques et de fenêtres, la souris est venue aider le clavier. Et au cours des 20 dernières années, nous les avons utilisés pour donner des ordres à l'ordinateur. Les gestes manuels sur les écrans tactiles ou la connaissance vocale qui peut être utilisée sur les ordinateurs ou les appareils mobiles sont les seules nouveautés de ces dernières années qui n'ont pas eu autant de diffusion.

La révolution dans les jeux vidéo

Cependant, sur le marché des jeux vidéo, la situation a beaucoup changé ces dernières années. En 2006, Nintendo a presque toujours révolutionné le monde avec clavier, boutons et joysticks en présentant sa console Wii et sa manette WiiMote. Avec cette manette à la main, grâce à ses accéléromètres, il est capable de suivre les mouvements que nous réalisons avec les mains dans l'espace 3D et permet d'agir avec plus de réalisme dans les jeux. Et il est connu le succès que Wiia a eu, que Sony a ensuite voulu répéter avec PlayStation Move (le même concept, mais capable de suivre la position et la distance en plus du mouvement).

Le troisième agent de la guerre des consoles, Microsoft, a sorti le Kinect périphérique pour son XBox en Novembre de l'année dernière. Ce n'est pas un handler, mais une sorte de webcam qui est placé à côté de la télé. Il dispose d'une station laser infrarouge et d'un capteur qui vous permet de connaître la distance à laquelle se trouve tout ce qui est dans votre champ visuel, ainsi que de connaître les formes (mains, tête, jambes...). Ainsi, le joueur utilise la console sans avoir aucun dispositif dans sa main ou nulle part ailleurs : il joue des étriers réels dans le jeu de football, déplace la tête d'un côté pour éviter les coups dans la boxe, lance le disque avec des mouvements réels de bras... C'est une sensation totalement réaliste. Et le succès de Kinect a également été énorme. Record Guinness du dispositif électronique le plus vendu: 1 million en 10 jours, 8 millions en 60 jours et 10 millions en 4 mois.

Aller à des ordinateurs?

Peu de temps après avoir sorti le WiiMote, ils ont réussi à pirater et l'ont lancé en faisant le rôle de la souris sur un ordinateur. Mais la souris est plus confortable et, bien sûr, n'a pas étendu cette utilisation. Mais à quelques heures du départ de Kinect, il a également été piraté par ingénierie inverse (réalisé par le cantabre Hector Martín) et publié des pilotes libres sous le nom de libfreenect. Et avec cela, la communauté du logiciel libre a fait des applications vraiment intéressantes.

Quelques exemples de ceux-ci sont les détecteurs de position (y compris la proximité ou l'éloignement), les détecteurs de présence, les systèmes de mouvement des mains en 3D dans l'air, la surveillance des comportements des enfants d'une classe à travers Kinect et la détection des troubles du manque d'attention ou de l'identité obsessionnel-compulsive, les systèmes d'aide aux non-voyants (par l'utilisation de protocoles et d'accès internet).

D'autres applications possibles me viennent à l'esprit : par exemple, connaître l'utilisateur et contrôler la souris par mouvements oculaires, systèmes de connexion de logage sans besoin de plus. La Kinecta elle-même n'est peut-être pas prête à détecter avec précision les formes du visage et des yeux, mais un appareil plus puissant qui écraserait le même concept pourrait le faire à l'avenir.

Bien que les applications soient très intéressantes, il faut savoir si le Kinect fait le bond sur les ordinateurs et que les applications qui l'utilisent deviennent des applications quotidiennes. Il s'agit du plus grand changement qui a eu lieu au cours des dernières décennies sur les interfaces d'accès aux ordinateurs. Ce n'est pas une occurrence impossible: on ne peut pas oublier que derrière elle se trouve Microsoft, dont le système d'exploitation Windows est utilisé par plus de 90% des ordinateurs dans le monde.

Microsoft a un grand intérêt et le besoin d'intégrer une innovation révolutionnaire, puisque le public ne voit pas cette entreprise comme un symbole d'innovation : les nouveautés sont venues de la main d'Apple et de Google sur les appareils mobiles et Internet, et sur les ordinateurs ont également été plus innovants Linux et Apple. Microsoft a toujours suivi Windows et Office et a également échoué avec Vista. Il a repris son leadership dans le monde des consoles, via Kinect, et il y a des indications qu'il veut l'emmener sur les ordinateurs: il a annoncé qu'au printemps de cette année il tirerait un SDK pour Kinecte ( Kit de développement de logiciels ou Kit de développement logiciel), pour que quiconque le souhaite puisse faire des programmes utilisant Kinect, et la prochaine version de Windows semble venir avec Windows. Si oui, dans un court laps de temps, nous verrons de grands changements dans la façon de travailler avec les ordinateurs. Et les amateurs de logiciels libres n'auront pas à attendre que nous ayons des pilotes sur nos systèmes d'exploitation : contrairement à ce qui se passe normalement, nous avons eu à portée de main les pilotes avant.

Leturie Azkarate, Igor
Services
276 276
2011 2011
Sécurité et sécurité
17 017
Matériel matériel matériel
Monde numérique
Services

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.