Sur le corps humain

L'Allemagne et l'Autriche font face à une guerre curieuse. Le problème est la propriété des organes des touristes allemands morts en Autriche.

Les orgues des touristes allemands qui meurent en Autriche sont systématiquement éradiquées par les Autrichiens et cette conduite ne correspond pas aux dispositions de la loi allemande. Selon la loi allemande, pour priver une personne d'un organe, celle-ci doit expressément déclarer que sa volonté d'effusion est vivante. Au contraire, selon la loi autrichienne, si le défunt n'a pas expressément manifesté son refus de donner les organes, il est considéré comme un donneur d'organes.

Le problème peut s'aggraver si dans les prochaines années le débat légal n'est pas décidé. Et c'est que le nombre d'Allemands qui vont en Autriche est énorme, surtout ceux qui vont skier et se promener dans la montagne.

La plupart des États européens ont en la matière une loi semblable à celle de l'Autriche, c'est-à-dire que les organes sont retirés au défunt si celui-ci ne porte pas un certificat de volonté contraire. Par ailleurs, la loi autrichienne et allemande s'applique aussi bien aux ressortissants étrangers. Par conséquent, il n'y a pas de discrimination en raison de la citoyenneté.

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.