Culture de la lumière

C'est une science qui découle de l'union entre la télématique, la téléphonie et l'informatique. Pendant longtemps, il a été utilisé exclusivement pour la transmission de données informatiques, car avec les moyens disponibles, il ne pouvait pas faire autre chose.

Dans la Communauté Autonome du Pays Basque, le gaz naturel augmente en nombre. De nombreuses routes et routes ont été creusées et percées pour introduire les tuyaux. Cependant, il ya très peu de gens qui savent que dans la canalisation qu'ils entrent tuyauteries entrent réseau de fibre optique.

La fibre optique est un matériau utilisé pour les communications. Informations sur ce média (données informatiques, films, interviews téléphoniques, etc.) pour le transport, l'information devient claire et lorsque vous arrivez à la destination, l'inverse est exécuté. La fibre optique présente deux différences par rapport au câble en cuivre conventionnel. D'une part, celui qui circule par le câble est clair et, comme on ne connaît pas dans la nature un corps qui dépasse la vitesse de la lumière, la vitesse de circulation de l'information est la maxime réalisable dans la nature. D'autre part, il y a la capacité de circulation, c'est-à-dire qu'il est pratiquement impossible que des obstructions d'information se produisent, et par la caractéristique mentionnée, on peut affirmer que les fibres optiques offrent à l'information une véritable autoroute.

Compte tenu des possibilités offertes par la fibre optique pour la communication et donc pour le développement, le Gouvernement basque a créé la société Euskalnet, dédiée à l'infrastructure de communication. Une des premières tâches de cette entreprise a été le déploiement du réseau de fibre optique dans la Communauté Autonome du Pays Basque, qui relie déjà les trois capitales de la communauté autonome basque.

L'exploitation des réseaux a déjà commencé avec la connexion des services du Gouvernement Basque à Bilbao, Vitoria et San Sebastián. D'ici quelques années les entreprises seront connectées au réseau et, enfin, à cinq ans environ, les maisons privées. De ce réseau, en plus des services de téléphonie et de télévision, les relations avec les banques, les achats en magasins ou les services de produits électroniques (encyclopédies électroniques, logiciels, jeux vidéo, etc.) seront également offerts.

Nous paierons en cochant un compteur de bits qui se situera à l'entrée de la maison, comme nous payons de l'eau ou du gaz.

Grâce à cette infrastructure, la Communauté Autonome Basque peut devenir pionnière dans le domaine de l'information électronique en Europe et son reflet non seulement dans l'économie mais aussi dans les habitudes sociales. Puisque l'information qui circulera sur le réseau dépendra de l'offre et de la demande, les Basques devront faire un effort spécial pour pouvoir offrir les services aussi en basque. Sinon, nous pouvons être aux portes d'une autre colonisation culturelle et le tour peut être le plus dur de ceux que nous avons souffert dans l'histoire.

Les efforts pour la prestation des services en basque doivent être faits conjointement par les administrations publiques et privées, de sorte que, avec les études génériques, les services disponibles, même s'ils sont en principe modestes, doivent être mis en place.

Nous sommes devant une nouvelle culture et les basques ne sont pas mal situés. Profitons donc de l'occasion.

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.