Le mathématicien Andrew J. Wiles reçoit le prix Abel 2016 en Norvège

Wiles a obtenu ce que de nombreux mathématiciens n'ont pas obtenu pendant des siècles: Résolution du dernier théorème de Fermat. Son importance historique et sa grande influence sur le développement des mathématiques ont été félicités de donner aux mathématiciens l'équivalent du Prix Nobel.

andrew-j-wiles-matematikariak-2016ko-abel-saria-ja
Andrew Wiles mathématicien Ed. John Cairns

Pierre Fermat posé le problème il ya trois siècles, quand en 1637 il a lu un exemplaire du livre Arithmetica de Diophanthe d'Alexandrie, qui parlait du théorème de Pythagore. Depuis lors, de nombreux mathématiciens ont essayé de résoudre le théorème, mais tous les efforts ont été inutiles jusqu'à ce que Wiles a résolu en 1994.

Le dernier théorème de Fermat indique une simple relation entre les nombres entiers. Quand n est supérieur à 2, il n'y a pas trois nombres entiers positifs x, y z qui satisfont xn+yn=zn.

Wiles lui-même a mentionné qu'à 10 ans il a trouvé dans la bibliothèque locale un livre sur le dernier théorème de Fermat. Elle fut surprise parce que, après 300 ans, elle n'avait pas encore été résolue. « J’ai su dès lors que je ne lui permettrais pas d’échapper », dit Wiles- « J’ai dû résoudre ». Cependant, il a dû se consacrer pendant de nombreuses années à résoudre le théorème.

Le prix a voulu reconnaître la trajectoire scientifique de Wiles. Mais le mathématicien anglais a une longue histoire de prix. Avant de remporter le prix Abel, il a déjà reçu de nombreux prix importants en mathématiques et en sciences: Prix Rolf Schock, Prix Ostrowski, Prix Wolf, Médaille Royal Society de Londres, Prix Shaw, entre autres.

Gehitu iruzkin bat

Saioa hasi iruzkinak uzteko.

Babesleak
Eusko Jaurlaritzako Industria, Merkataritza eta Turismo Saila
MAIER Koop. Elk.
KIDE Koop. Elk.
ULMA Koop. Elk.
EIKA Koop. Elk.
LAGUN ARO Koop. Elk.
FAGOR ELECTRÓNICA Koop. Elk.